Michèle Poirier est présidente de Michèle Poirier et Associés inc. Fondé en 1990, ce cabinet-conseil s’intéresse à la gestion des changements organisationnels et se spécialise dans le conseil auprès de dirigeants et de cadres d'entreprise. Madame Poirier a concentré ses activités autour du management interculturel et du développement de certaines habiletés de gestion nécessaires aux gestionnaires. Les contextes de ressources de plus en plus limitées et concurrentielles à l’intérieur desquels  bon nombre d’entre eux doivent manoeuvrer, la prédominance du leadership informel sur le seul pouvoir formel d’autorité, de même que l’importance et la fréquence des changements dans les entreprises sont les facteurs qui, au cours des quinze dernières années, ont amené la firme à la création d’une série de formations et de programmes de consultation privée. Ces interventions portent essentiellement sur l’acquisition de trois habiletés essentielles, soit le sens politique, la réflexion stratégique et la capacité d’influence.  

De 1984 à 1990, elle fut une associée de la Société conseil Mercer. Elle y a réalisé plus d'une trentaine de mandats de consultation et de formation auprès de différentes organisations, tant du secteur public que privé.

Avant de se joindre à la firme Mercer, elle a oeuvré au sein du gouvernement du Québec, (au Conseil exécutif de 1979 à 1981 et au ministère de la Fonction publique de1981 à 1983). Entre 1970 et 1976, elle a été conseillère en communication et réalisatrice au Service de l'audio-visuel de l'Université Laval à Québec, au ministère des Affaires sociales et à Radio-Canada à Québec.

Elle détient un bac en communications et un bac en sociologie de l'Université Laval. Madame Poirier a été membre de l'Ordre des conseillers en ressources humaines et en relations industrielles agréés du Québec de 1984 à 2019. Elle a initié, comme professeur invité, la formation sur le sens politique au Centre de perfectionnement des Hautes études commerciales (HEC).

Elle a été dirigeante d’une caisse Desjardins dans la région de Montréal, a siégé comme membre du Conseil d’administration de la Régie des Installations olympiques (RIO) ainsi que du Conseil d'administration d'Hydro-Québec.

Elle est souvent invitée comme conférencière.